Isabelle Dumaine, Micheline Barriault, Claire Montour, Nathalie Savard, Andrée Guillemette (De gauche à droite)

Isabelle Dumaine, vice-présidente, Micheline Barriault, vice-présidente, Claire Montour, présidente, Nathalie Savard, vice-présidente, Andrée Guillemette, vice-présidente

Mot de la présidente

La Fédération de la Santé du Québec (FSQ-CSQ), forte de ses syndicats régionaux et de son affiliation à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), est LA VOIX QUI COMPTE EN SANTÉ.

Une voix qui parle haut et fort pour la défense de ses membres et d’un réseau public de santé.

Une voix qui a du poids lors des négociations, car la CSQ est présente à la table centrale, où sont réglées les questions relatives aux salaires, à la retraite, aux droits parentaux et aux disparités régionales, ce qui n’est pas le cas des fédérations syndicales indépendantes.

L’une de nos grandes forces est la décentralisation : nos syndicats assurent les services aux membres, déterminent les dossiers qu’ils jugent prioritaires et sont en contact direct avec les employeurs.

La FSQ-CSQ porte la voix des infirmières, des infirmières auxiliaires, des inhalothérapeutes et des puéricultrices du Québec et fait la différence.

Claire Montour, présidente de la FSQ-CSQ

Claire Montour
Présidente de la FSQ-CSQ

Une fédération bien enracinée…

La FSQ-CSQ représente plus de 7 000 infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et puéricultrices travaillant dans des établissements de tous les secteurs de la santé.

Elle est présente dans les régions de Montréal, de Laval, de la Mauricie et du Centre-du-Québec, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord, de la Gaspésie, du Nord-du-Québec et du Bas-Saint-Laurent.

Jeune, ouverte et démocratique, notre Fédération a à coeur les intérêts de tous les groupes professionnels qui la composent.

La FSQ-CSQ, une fédération bien enracinée...

…et maître de ses moyens

Au sein de la CSQ, nous disposons de toute la latitude nécessaire pour établir nos priorités syndicales et professionnelles.

  • Nous déterminons, en FSQ, nos actions.
  • Nous avons la responsabilité politique de tous les enjeux professionnels, syndicaux, sociaux et économiques de nos membres.
  • Nous négocions, après avoir consulté nos membres, la convention collective des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes.
  • Quant à nos syndicats, ils sont maîtres de leurs décisions. Ils déterminent eux-mêmes les dossiers qu’ils jugent prioritaires pour leurs membres.

Nous sommes fières de militer avec la CSQ, la première et la seule centrale syndicale à avoir élu une infirmière à sa présidence. Militante de la première heure, Louise Chabot a été la présidente fondatrice de notre Fédération.

La FSQ-CSQ, une fédération maître de ses moyens
 
Andromaque Vilus
Présidente du Syndicat des infirmières et infirmières auxiliaires de l’Hôpital Marie-Clarac

La force du nombre

À la CSQ, nous sommes plus de 200 000 membres issus des secteurs de la santé et des services sociaux, de la petite enfance, de l’éducation, de l’enseignement supérieur, du soutien, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

Ensemble, nous avons mené plusieurs luttes importantes, dont l’équité salariale, les droits parentaux, la défense du DEC pour les infirmières, les primes de disparités régionales, sans oublier la bataille contre les agences privées. Par l’entremise de la CSQ, nos membres profitent aussi du plus puissant regroupement syndical au Québec : le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP), qui représente plus de 260 000 personnes.

Le meilleur des deux mondes

À la FSQ-CSQ, la cotisation permet aux membres d’être gagnants sur les deux tableaux.

Sur le plan régional, ils profitent de nombreux services, car la grande part de la cotisation demeure au syndicat.

Également, les membres bénéficient du poids des 200 000 personnes syndiquées à la CSQ pour obtenir des avantages importants en matière d’assurances collectives. Ils ont aussi accès à des services juridiques réputés, ainsi qu’aux ressources spécialisées dans les questions d’équité salariale, de retraite (RREGOP), et de la santé et de la sécurité du travail.

La FSQ est présente dans plusieurs régions
Claire Montour
Isabelle Dumaine
Micheline Barriault
Nathalie Savard
Andrée Guillemette
La FSQ-CSQ, la voix qui compte en santé !

Nous sommes les services publics. Nous sommes l’hôpital quand un membre de la famille tombe malade, nous sommes l’école qui prépare nos jeunes à faire leur place dans la société, nous sommes essentiels. Nous devons obtenir les moyens de bien faire notre travail.

L’heure n’est pas à l’isolement et au repli sur soi, bien au contraire. C’est ensemble que nous sommes les plus forts. Notre capacité, à nous travailleuses et travailleurs, de faire changer les choses est toujours là et ne dépend que de notre volonté, de notre audace et de notre courage.

Le mouvement syndical a toujours été un moteur de changement social et il a contribué à bâtir la société progressiste dont nous jouissons tous, syndiqués ou non. C’est cette société que j’ai envie de défendre.


Louise Chabot
Présidente de la CSQ